L’univers du whisky peut parfois être compliqué pour les non-initiés, particulièrement à cause de la confusion des termes et de leurs usages parfois différents d’une langue à une autre. En français, on a tendance à utiliser le mot whisky (sans « e ») comme terme générique, bien qu’officiellement le terme whisky soit celui qui désigne l’eau-de-vie maltée en provenance d’Écosse (et par extension les whiskys étrangers comme le canadien, le japonais ou même le breton), alors que le terme whiskey (avec « e ») désigne uniquement celui produit aux États-Unis et en Irlande. Cette distinction d’orthographe est due à l’origine disputée du whisky, entre l’Écosse et l’Irlande. Mais il existe un autre type de whisky, dont on entend surtout parler dans les films américains, il s’agit du bourbon. Existe-t-il réellement une différence entre le bourbon et le whisky ? Si oui, quelle est-elle ?

Qu’est-ce que le whisky ?

Le whisky est une eau-de-vie, donc un produit à la base non alcoolisé distillé pour en faire ressortir l’alcool. Le produit utilisé pour le whisky est un céréale malté ou non malté, malté voulant dire que le céréale est germé, dans ce cas il s’agit souvent d’orge. Le whisky trouve ses origines en Écosse ou en Irlande, les deux pays se disputant la paternité, puis s’est répandu dans le Nouveau Monde, aux États-Unis et au Canada. La méthode de fabrication dépend d’un pays à l’autre, mais dans tous les cas, pour s’octroyer le nom de whisky, il faut que l’alcool distillé ait vieilli pendant au moins 3 ans dans des fûts en bois d’une capacité inférieure à 700 litres. Il s’agit à peu de choses près, de la même méthode que le cognac, sauf que celui-ci est fabriqué à base de raisin.

On entend aussi parler de scotch. Quelle est la différence ? C’est l’abréviation de scotch whisky, une appellation que s’octroient les Écossais qui fabriquent leur whisky dans des fûts en chêne et qui produisent un alcool d’au minimum 40°. Les appellations connues du whisky sont le single malt, le pure malt ou le blended whisky. Le whisky est obtenu en mélangeant différents whiskys, au différentes saveurs, céréales, temps de vieillissement et distilleries. Lorsqu’on parle de blended whisky, il s’agit d’un whisky qui contient au moins un whisky malté dans son mélange, le whisky malté étant un whisky obtenu avec de l’orge malté. Les autres whiskys de sa composition peuvent être des whiskys de grain (obtenus avec d’autres céréales comme du blé, de l’avoine ou du maïs distillés qu’une seule fois). Le blended malt ou vatted malt est obtenu en mélangeant plusieurs whiskys maltés, obtenus dans différentes distilleries. Quant au single malt, c’est le grand cru du whisky, puisqu’il est obtenu avec un whisky malté provenant d’une seule distillerie. La différence entre le whisky écossais et le whiskey irlandais tient surtout dans le nombre de distillations, qui sont en général au nombre de deux en Écosse et de trois en Irlande.

Qu’est-ce que le bourbon ?

Le bourbon est un whisky ou plus correctement un whiskey. La grande différence est le céréale utilisé. Le whisky écossais traditionnel est considéré comme pur au plus la concentration d’orge malté est importante dans son mélange, le reste de la composition étant le produit de distillation d’un autre céréale. Alors qu’aux États-Unis, il n’existe pas de whiskey malté pur. Son mélange se fait souvent avec du maïs ou du seigle. Dans le cas où le whiskey est composé à 51% de maïs, on parle de bourbon. Lorsque le whiskey est composé à 51% de seigle, on parle de rye.

Pour faire simple, le bourbon est un peu l’équivalent du blended whisky écossais, puisque dans sa composition on retrouve du whisky malté et un autre produit de distillation, du maïs pour le bourbon, du blé ou de l’avoine pour le whisky. Et dans le cas du bourbon, la proportion de maïs distillé doit être supérieur au malt. En général, il est fabriqué avec 60 à 75% de maïs, mais l’appellation straight bourbon englobe tous les whiskeys produits avec 51 à 80% de maïs. Au-dessus de 80% de maïs, on parle carrément de corn whiskey. Le straight rye suit la même règle que le straight bourbon, sauf que le seigle est utilisé à la place du maïs.

Quelle est la différence entre le bourbon et le whisky ?

Nous avons vu que les principales différences entre les deux whiskys sont leur origine, l’Écosse pour l’un, les États-Unis pour l’autre. Ensuite, il y a leur composition. Le whisky écossais est de l’avoine, du blé ou de l’orge malté distillé, et au plus la présence de malt est importante au plus il est considéré comme pur. Alors qu’aux États-Unis, le whiskey est surtout composé de maïs ou d’orge malté. Dans son cas, dès qu’il y a 51% de maïs, il est considéré comme un bourbon. Tous deux faits de mélanges (blended, en Écosse ou straight, aux États-Unis) ou presque purs (single malt, en Écosse et corn whiskey, aux États-Unis), le bourbon (whiskey) ou le whisky (scotch) ont surtout des points communs. Leurs étapes de fabrications sont identiques, à savoir le maltage, le brassage, la fermentation, la distillation, le vieillissement et surtout… la dégustation.